OM : Michel prend cher, le coach de Granville culpabilise

OM : Michel prend cher, le coach de Granville culpabilise

Photo Icon Sport

Après la qualification de l’Olympique de Marseille pour les demi-finales de la Coupe de France jeudi (0-1), l’entraîneur de Granville, Johan Gallon, avait regretté que son homologue Michel ne soit pas venu lui serrer la main. Mais le coach des amateurs normands a tenu à mettre les pendules les heures.

« C’est la différence avec les amateurs », a constaté le technicien, créant ainsi une polémique dont Michel n’avait pas besoin. Car l’Espagnol n’est pas épargné par les critiques sur le jeu de l’OM depuis quelques jours. C’est visiblement la raison pour laquelle Johan Gallon a tenu à calmer le jeu.

« Ce n’est pas qu’il a refusé de me serrer la main, c’est que lors du coup de sifflet final j’étais dans mon carré, j’ai levé la tête et je me suis dit : "ça y est, l’aventure est finie". J’étais la tête en l’air en train de regarder ce fabuleux public qui nous a fait rêver, je me retourne vers la famille. Ça a duré 30 secondes, je me retourne et je me dis "mince, on ne s’est pas serré la main". Je me suis tourné et Michel n’était plus là. Tout simplement. Ce n’est pas qu’il a refusé », a démenti l’entraîneur de la formation de CFA2 sur RMC.

Gallon ne veut pas enfoncer Michel

« J’ai entendu plein de choses sur ça. On peut critiquer Michel sur sa façon de jouer, mais ça a l’air d’être quelqu’un de vraiment bien et je ne voudrais pas qu’on abîme son image par rapport à ça, a-t-il expliqué. Il a la classe. Je pense qu’il avait beaucoup de pression sur le dos hier (jeudi) et qu’il était soulagé, il est rentré aux vestiaires. Je pense franchement du fond du cœur que c’est un oubli. Il n’y a rien d’autre que ça et je ne voudrais pas qu’il y ait une affaire. » Trop tard… Et ce samedi, Michel a tenu à présenter tout de mêmes ses excuses au coach granvillais afin de mettre un terme à cette histoire.