OM : Marseille qui perd, c'est rare balance Eyraud

OM : Marseille qui perd, c'est rare balance Eyraud

Icon Sport

Malgré la crise actuelle au sein de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud ne pense pas au départ de son entraîneur, André Villas-Boas.

Depuis un peu plus d’un mois, le club phocéen enchaîne les mauvais résultats. Hormis le succès contre Montpellier au début de l’année 2021 (3-1), l’OM reste sur cinq défaites en huit matchs toutes compétitions confondues. Reléguée à la sixième place de la Ligue 1 après le nouveau revers contre Lens mercredi (0-1), l’équipe d’André Villas-Boas ne présente pas non plus un bon contenu de match. Malgré cette défaillance de résultats et de jeu, l’entraîneur portugais n’est toutefois pas en danger. Parole de président, vu que Jacques-Henri Eyraud a confirmé cela au micro de La Provence, lors de la visite d'Élisabeth Moreno, la Ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, au Stade Vélodrome jeudi.

« Le départ de Villas-Boas ? Ce n’est pas le sujet du jour… La mauvaise situation de l’OM ? Le sport c’est ça. Gagner, souvent quand on est l’OM, et perdre parfois. On est dans une mauvaise passe… », a simplement lâché JHE. Après son coup de gueule de la semaine dernière, après la défaite contre Nîmes au Vélodrome (1-2), le président marseillais espère désormais que son groupe va se relever au cours des prochaines semaines. Il le faudra, car l’OM va affronter Monaco, Rennes ou le PSG d’ici au 7 février prochain en championnat. Un calendrier qui devrait également sceller positivement ou négativement l’avenir de Villas-Boas à Marseille, l’entraîneur étant en fin de contrat en juin prochain...