OM : Marseille privé de podium, Villas-Boas réclame son licenciement

OM : Marseille privé de podium, Villas-Boas réclame son licenciement

Photo Icon Sport

Seulement huitième après neuf journées de Ligue 1, l’Olympique de Marseille a manqué de belles occasions.

Alors que des concurrents directs comme l’Olympique Lyonnais, l’AS Saint-Etienne et l’AS Monaco sont en difficulté, le club phocéen n’en a pas profité pour les distancer. Les Marseillais ont plutôt stagné ces dernières semaines avec quatre matchs consécutifs sans victoire en championnat. Une série évidemment insuffisante pour l’entraîneur André Villas-Boas, qui s’est lui-même rappelé à l’ordre en évoquant la punition que pourraient lui infliger ses supérieurs.

« J'ai pris toute la pression sur moi, sur le fait de placer cette équipe sur le podium, a confié le Portugais. On reste à trois points du podium. On a raté plusieurs opportunités, et c'est toujours la responsabilité du coach. Mais ça ne change pas la pression que je me suis mise. L'objectif reste établi pour la saison et si à la fin je le rate, je serai le responsable. Après, ce sera à la direction de prendre sa décision, si on continue ou non. C'est comme ça. Il n'y a pas d'inquiétude, pas de pression supplémentaire. »

Villas-Boas assumera jusqu’au bout

« (...) Quand tu gagnes, tu es responsable aussi, mais quand tu perds, il faut assumer les objectifs ratés, a insisté l’ancien manager de Tottenham. J'ai établi un plan pour cette équipe quand j'ai rencontré Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta à Paris. Alors oui, il y a des blessures et des suspensions, mais les objectifs restent les mêmes. Tout est encore possible, nous ne sommes qu'au début du championnat. » Au moins, le président et le directeur sportif de l’OM n’ont pas besoin de mettre la pression à leur coach.