OM : Le Vélodrome vide, ça « emmerde » Payet

OM : Le Vélodrome vide, ça « emmerde » Payet

Photo Icon Sport

Ce jeudi, pour la réception de Konyaspor en Europa League, on ne peut pas dire que ce sera la folie au Vélodrome. Devant le peu d'engouement des supporters pour cette première rencontre de l'Olympique de Marseille en Europa League, les dirigeants phocéens ont même décidé de fermer totalement le Virage Nord, histoire d'essayer de regrouper le plus de monde pour réduire les coûts et afficher des tribunes un peu remplies face aux caméras.

Interrogé sur cette désaffection très nette du peuple marseillais, Dimitri Payet ne cache pas qu'il la regrette. Car le joueur de l'OM sait qu'à l'extérieur, l'Olympique de Marseille aura doit à des grosses ambiances. Mais il connaît bien le club phocéen et s'attendait à ce que cela coince compte tenu des résultats actuels. « Si je regrette le peu d’engouement des supporters ? Oui, ça m'emmerde, parce qu'à l'extérieur on sera attendu dans un stade où il y aura le feu. Le Vélodrome doit être une force et quand il n'est pas plein c'est dommage. Non, je ne suis pas choqué par les insultes entendues dimanche, cela fait partie du contexte. Ça doit nous amener de la fierté, du courage. On va essayer de renverser la situation. C'est à nous de faire en sorte d'amener le public avec nous », a expliqué Dimitri Payet qu’il suffit d’une ou deux belles prestations de l’Olympique de Marseille pour ramener le feu au Vélodrome.