OM : La LFP invitée par l'OM à réparer ce gros bug, et vite !

OM : La LFP invitée par l'OM à réparer ce gros bug, et vite !

Photo Icon Sport

Mardi soir, c’est dans un contexte très particulier que l’Olympique de Marseille a renoué avec la victoire contre les Girondins de Bordeaux. Effectivement, le match s’est déroulé à huis clos total à la suite du jet de pétard sur la pelouse contre Lille il y a deux semaines. Une décision regrettable selon Jacques-Henri Eyraud, lequel a invité la LFP à se poser les bonnes questions afin de trouver un autre moyen de sanctionner les clubs. Difficile de donner tort au président marseillais, qui devrait pouvoir compter sur le soutien de plusieurs de ses homologues à ce sujet.

« Il est temps d’avoir une vraie réflexion sur les huis clos. Qu’est-ce qui justifie un huis clos ? Alors oui, il y a eu un pétard jeté par un inconscient sur la pelouse, mais est-ce que cela justifie un huis clos ? Je pense que la soirée a été épouvantable malgré la victoire, c'est une soirée que j’aimerais ne jamais revivre. Il faut une prise de conscience à la LFP, ce n’est ni la bonne réponse, ni ce que doit être un spectacle sportif. Il est temps de mettre le sujet sur la table, et je le ferai dans les jours qui viennent en tant que membre du conseil d’administration de la Ligue. Ce à quoi nous avons assisté ce soir n’était pas un match de football. Ça m’a rendu triste » a lâché, remonté comme rarement, le président de l’Olympique de Marseille. Reste maintenant à savoir si le prochain match des Phocéens à domicile, face à Amiens dans une semaine et demi, se déroulera également à huis clos. Une décision sera prise le 13 février prochain…