OM : La LFP est plus sympa avec l'OL et le PSG, La Provence accuse

OM : La LFP est plus sympa avec l'OL et le PSG, La Provence accuse

Photo Icon Sport

Quatre matchs pour Payet pour des propos grossiers, deux pour Kamara pour une vague présence lors d’une dispute de fin de rencontre, parcage visiteurs fermée pour les Marseillais à Amiens, l’OM est en bonne place dans les décisions de la commission de discipline ces derniers temps. Et cela agace au plus haut point le quotidien La Provence, qui accuse clairement les dirigeants du club olympien d’accepter les sanctions sans rien dire.

« On peut toujours rappeler que le Lyonnais Fernando Marçal, qui avait giflé l'arbitre assistant d'un match contre Caen, en décembre 2017, n'avait même pas reçu de carton jaune, et la commission de discipline n'avait rien trouvé à y redire. Idem pour les injures proférées (face caméra) par le Parisien Angel Di Maria lors du dernier clasico. Des différences de traitement qui alimentent forcément le "deux poids deux mesures" pointé depuis des lustres par les supporters de l'OM par rapport au rival lyonnais. Autre temps, autres moeurs, la direction olympienne n'a même pas réagi à cette double sanction, pas plus qu'à la fermeture du parcage visiteurs à Amiens pour les fidèles marseillais, en raison de "propos à caractère discriminatoire" en marge de la victoire à Monaco (3-4) », lance ainsi le journal local, persuadé que Jacques-Henri Eyraud ferait bien de monter le ton pour avoir les mêmes « avantages » que le PSG et l’OL auprès des instances.