OM : L'offre venue d'Iran arrive...mais avec un budget à la baisse !

OM : L'offre venue d'Iran arrive...mais avec un budget à la baisse !

Photo Icon Sport

Du côté de l'Olympique de Marseille, l'énorme engouement provoqué par la possibilité d'une offre de rachat par des investisseurs venus d'Iran était un peu retombé, la proposition semblant avoir du mal à arriver jusque dans la cité phocéenne, ou du moins sur le bureau de Margarita Louis-Dreyfus. Mais ce samedi, L'Equipe affirme que c'est la semaine prochaine que tout se jouera pour ce dossier. 

Selon le quotidien sportif, le très sérieux cabinet KPMG, qui travaille sur l'offre de rachat de ce fonds d'investissement iranien, prévoit un premier chèque de 100ME pour l'acquisition totale de l'Olympique de Marseille, une somme qui devra également servir à payer les différents intermédiaires dans ce volumineux dossier. Cependant, alors qu'on évoquait ensuite des dépenses annuelles de 200ME par saison les deux premières années, les éventuels propriétaires iraniens auraient revu ce chiffre à la baisse et pas qu'un peu. Même si L'Equipe ne communique pas ce montant, on évoque des sommes « plus raisonnables ». 

Outre l'Iran, d'autres pistes seraient toujours à l'étude. Notamment une qui va vers Doyen Sport, qui mettrait de l'argent dans les caisses la saison prochaine avant de racheter le club dans un an, Vincent Labrune restant en plus jusqu'au passage de témoin. Pablo Dana est également toujours dans les tuyaux, mais l'homme d'affaires italien semble avoir du mal à trouver comment négocier avec Margarita Louis-Dreyfus et son avocat Igor Levin. Pour Dana, il se pourrait bien que certains aient intérêt à ce que cette situation perdure. « Je me demande parfois si certains n’ont pas intérêt à ce que l’OM ne change pas de main. Leur travail étant bien rémunéré par Margarita », explique-t-il dans L’Equipe en visant non seulement Igor Levin, mais également Mehdi El-Glaoui, conseiller de MLD.