OM : Habib Beye dégomme l'inconscient Bouna Sarr

OM : Habib Beye dégomme l'inconscient Bouna Sarr

Photo Icon Sport

Cette saison, l’Olympique de Marseille aime bien se faire peur. Deux semaines après le 2-2 subi au Vélodrome contre Angers, alors que le club phocéen menait 2-0, l’OM a bien failli revivre la même désillusion ce samedi après-midi face à Nîmes.

Bien installé dans son match, grâce à des buts de Germain (72e) et de Luiz Gustavo (73e), la formation olympienne a tremblé à cause de la réduction du score de Savanier sur penalty (82e)... avant de paniquer comme jamais, quand Frank Schneider a désigné le point de penalty pour le NO, vu que Bouna Sarr prenait le ballon de la main après être tombé (95e). Sauf qu'au final, l’arbitre a été déjugé par la VAR, sachant que le latéral marseillais avait bel et bien subi une faute de Bouanga (96e). Un ouf de soulagement pour Marseille, qui s’est finalement imposé (2-1). Mais ce dernier fait de jeu a mis Habib Beye hors de lui.

« Sarr a pris un risque inconsidéré. Car il y a un très léger contact sur son pied gauche, mais là, le fait de se coucher comme ça et de prendre le ballon avec la main… Marseille aurait concédé un penalty dans le football d’il y a quelques mois. Faire ça dans les dernières secondes… Heureusement que l’amplification du ralenti permet à M. Schneider de siffler faute », lâche, sur Canal+, le consultant, qui sait que la fin de saison de l’OM ne tenait qu'à un fil à ce moment-là. Invaincu au Vélodrome depuis six matchs, Marseille repart donc de l’avant, profite du faux-pas de l’OL pour se replacer dans la course à la Ligue des Champions, à cinq unités du podium. Sans l’arbitrage vidéo, la donne aurait été tout autre...