OM : Gunter Jacob revient sur son double cambriolage

OM : Gunter Jacob revient sur son double cambriolage

Photo Icon Sport

Nouveau venu à Marseille avec le changement de présidence en plein été, Gunter Jacob a été doublement baptisé avec deux cambriolages peu après son arrivée.

Un enchainement qui a tout de même de quoi décourager n’importe quelle personne qui vient d’emménager. Mais le dirigeant belge ne s’est pas formalisé, tout simplement parce qu’il avait beaucoup de travail à accomplir avec son nouveau club, mais aussi parce que, débarqué en urgence, il n’avait quasiment rien emmené avec lui. Même si ce n’est pas très rassurant de savoir que son appartement est régulièrement visité, l’ancien dirigeant de Genk était plutôt étonné qu’inquiété devant cet acharnement, expliquant surtout que c’était plus embêtant pour lui, qu’un gros coup pour le ou les malfaiteurs.

« Je n'avais pas beaucoup d'affaires. La première fois, on m'a pris le peu que j'avais, la deuxième, il n'y avait plus rien. C'était ridicule de faire un tel cambriolage. Ca ne m'a pas gêné dans mon travail. C'est juste emmerdant, parce qu'il y avait ma carte d'identité, mon permis de conduire. C'est plus ennuyeux pour moi que profitable au voleur... Qu'est-ce qu'on peut faire avec ma carte de mutuelle ? », a interrogé Gunter Jacob, qui pourrait de toute façon, avec la reprise du club, ne pas rester encore bien longtemps en Provence.