OM : Daniel Riolo dévoile les secrets du penalty d'OM-OL

OM : Daniel Riolo dévoile les secrets du penalty d'OM-OL

Photo Icon Sport

Quatre jours plus tard, le choc des Olympiques entre Marseille et Lyon (2-1) fait toujours parler. En cause, le penalty conclu par Dimitri Payet.

Jean-Michel Aulas n’est pas le seul à contester. Comme le président de l’Olympique Lyonnais, la Direction Technique de l’Arbitrage estime que l’Olympique de Marseille n’aurait pas dû bénéficier du penalty qui a permis à Dimitri Payet d’ouvrir le score. Car avant la main de Thiago Mendes, celle de Morgan Sanson aurait dû être sanctionnée. Mais comment l’assistance vidéo a-t-elle pu se tromper ? En visite au centre de la VAR, Daniel Riolo s’est entretenu avec le patron des arbitres Pascal Garibian pour tenter de comprendre.

« On a revu les actions du match. Il a commencé par nous dire que le penalty n'aurait jamais dû être accordé, a raconté le consultant de RMC. Ils nous ont fait réécouter ce que les arbitres de la vidéo se disaient (au moment du penalty accordé). L'un des arbitres disait : "attends, remontre-moi la main... Ok, pas de doute, il y a penalty. Est-ce qu'on revisionne ? Oui, à partir du corner." Et là j'ai demandé à Mr Garibian si on analysait toute l'action à partir du moment où le corner est tiré. Il me dit "oui". »

« Un tas de situations à analyser ! »

« "Donc s'il faut analyser à partir de ce moment, la main de Sanson..." Et il me dit que bien sûr, il y avait main, a poursuivi Riolo. Quand un joueur offensif touche le ballon de la main, il y a faute. C'est ça que je ne comprends pas. Je lui ai demandé s'il fallait analyser toute l'action. Dans ce cas, avant même de savoir s'il y a main de Sanson, si jamais il y a un contact dans la surface entre un défenseur et un attaquant, il faut aussi le prendre en compte. Cela fait un tas de situations à analyser ! » Ce qui explique en partie la longue attente et les drôles de décisions prises après certaines intervention de la VAR…