OM : Benedetto flambe, encore heureux il a coûté 15 ME

OM : Benedetto flambe, encore heureux il a coûté 15 ME

Photo Icon Sport

Buteur à Nice en milieu de semaine, Dario Benedetto a remis ça face à Saint-Etienne dimanche soir en clôture de la 4e journée de L1.

L’international argentin, recruté en provenance de Boca Juniors pour un petit peu moins de 15 ME, semble parfaitement intégré à l’équipe d’André Villas-Boas. Et forcément, un attaquant qui marque, cela change beaucoup de choses à Marseille où l’on reste sur plusieurs échecs à ce poste (Mitroglou, Germain). La belle forme de Benedetto est donc une bonne nouvelle. Mais il n’y a pas de quoi s’enflammer pour Nabil Djellit, lequel a estimé après le succès olympien contre l’ASSE que Benedetto faisait simplement ce qu’un buteur recruté à ce tarif-là devait faire.

« Je ne suis pas dans la surprise absolue avec Benedetto car quand tu paies 15 ME, tu attends un minimum de la part d’un attaquant. Mais moi, je me sens obligé de prendre un peu de recul quand on voit ce qu’il s’est passé ces dernières saisons à Marseille. Car n’importe qui qui joue en attaque et qui sait un peu près jouer au foot, ça devient extraordinaire. Je ne suis pas en train de relativiser la performance de Benedetto mais ce qu’il a fait, d’autres attaquants sont capables de le faire. Je ne tire pas de conclusions trop rapides. Désormais, j’attends de voir l’association avec Thauvin. Car quand Thauvin jouait avec Germain ou Mitroglou, il brillait car il jouait la carotte mais avec Balotelli, il ne marquait plus » a indiqué le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui attend désormais avec impatience le duo Thauvin-Benedetto, auquel on peut ajouter Dimitri Payet.