OM : Au taquet, Marseille aurait même du mal à payer ses factures

OM : Au taquet, Marseille aurait même du mal à payer ses factures

Photo Icon Sport

Si le flou est total concernant la vente de l'Olympique de Marseille, La Provence affirme ce mercredi que les finances du club phocéen sont telles que des mesures concrètes ont été prises afin de resserrer les boulons. Outre des économies assez étonnantes faites par exemple en n'offrant pas le déplacement pour la finale de la Coupe de France aux joueurs non retenus par Franck Passi ou en limitant à 15 euros le repas de fête des joueuses de l'OM qui venaient de monter en D1, certains fournisseurs de l'Olympique de Marseille avouent sous couvert d'anonymat que le club ne paie pas ses factures dans les délais. Et pour l'un d'entre-eux cette situation est inédite.

« J’ai eu le club récemment, il doit débloquer l’argent pour mes prestations de février- mars. Avant, il mettait tout sur le dos de Philippe Pérez. Cette saison, l’OM a toujours été à couteaux tirés. Cela fait plusieurs années que je bosse avec eux, c’est la première fois que ça se produit. On attend de savoir si on redémarre la saison prochaine. Soi-disant, ils attendent de recevoir les droits télé. En réalité, il n’y a plus un rond », affirme un fournisseur de l’Olympique de Marseille, visiblement inquiet de la tournure des événements et cela même si d’autres entreprises explique que si l’OM paie un peu un retard, il finit toujours par le faire.