OL : Jean-Michel Aulas a « honte » pour l’OM et ses dirigeants

OL : Jean-Michel Aulas a « honte » pour l’OM et ses dirigeants

Photo Icon Sport

Lundi soir, Anthony Lopes et Adil Rami ont chacun écopé de trois matchs de suspension suite aux incidents intervenus à la fin du choc OM-OL.

Comme son homologue Jacques-Henri Eyraud, le président lyonnais Jean-Michel Aulas était évidemment présent pour plaider la cause de son gardien international portugais. Après avoir été auditionné par la commission de discipline de la LFP, le patron de l’OL s’est exprimé et en a remis une couche sur ce qu’il considère comme un « contexte très lourd » voire « dangereux » lors du match entre les deux équipes.

« Je pense que dans le fond l'origine des incidents vient essentiellement de l'organisation du match, où c'était extrêmement dangereux pour nous, pour les joueurs. Il y avait une pression que je n'avais jamais vue personnellement à Marseille. Il y a un contexte marseillais qui est très lourd, qui est pesant. Je pense qu'on n'a pas le droit de gâcher le plaisir de mes joueurs d'avoir gagné 3-2 dans un contexte, encore une fois, extrêmement difficile avec un arbitrage de M. Buquet très courageux aussi » a lâché Jean-Michel Aulas. Plus tard, sur son compte Twitter, le président de l’OL critiquait vivement l’attitude de l’Olympique de Marseille, qui a visiblement bien allumé Anthony Lopes devant les dirigeants de la LFP. « Honte à eux et leurs méthodes » s’est insurgé JMA…