Le syndrome du Vélodrome, une « connerie » selon René Malleville

Le syndrome du Vélodrome, une « connerie » selon René Malleville

Photo Icon Sport

Emblématique supporter de l’Olympique de Marseille, René Malleville n’était pas au Vélodrome dimanche pour le match OM-Montpellier. Mais sur ce qu’il a entendu, l’espoir de voir Marseille revenir vers les sommets de la Ligue 1 n’est pas énorme pour lui. Sur le Phocéen, René Malleville estime qu’un nul face à une formation comme celle de Rolland Courbis est clairement un mauvais résultat, même si la soi-disante malédiction de l’OM au Vélodrome a tendance à l’agacer.

« Je suis du genre à dire que l'on a perdu deux points chez nous ! Pas question de dire que l'on en a pris un ! Quant au syndrome du Vélodrome, plein le cul d'entendre ces conneries ! La saison va être trééééééééés longue, prévient René Malleville, qui sans avoir vu la rencontre fait de Rémy Cabella, encore une fois buteur, le joueur du match. Cabella par contre a été, si j'ai bien compris, le meilleur Olympien ! Cela ne m'étonne pas, cela fait déjà plusieurs journées qu'il monte en puissance ! Il est déjà indispensable ! Deux buts en deux matchs, que lui reprocher ? » Pas grand chose en effet....