La Ligue 1, « plus physique » que la Liga pour Azpi

La Ligue 1, « plus physique » que la Liga pour Azpi

Photo Icon Sport

Débarqué cet été avec une étiquette de futur arrière droit de la sélection espagnole peu évidente à porter, Cesar Azpilicueta connait des débuts mitigés avec l’Olympique de Marseille. Le défenseur espagnol doit digérer ce grand changement dans sa jeune existence, au niveau sportif ou extra-sportif, mais aussi les particularités du championnat de France par rapport à son ancien club de Pampelune. Et pour un joueur plutôt frêle, elle se situe principalement sur le plan physique.

« La compétition globalement est très différente, la manière d’aborder les matchs entre mon ancienne équipe Osasuna et l’OM est différente. Ici on doit gagner tous les matches, on a cette obligation et ce n’était pas la même chose à Osasuna. Il faut s’adapter. Il y a beaucoup plus de rythmes qu’en Espagne. Dans mon pays, il y a des joueurs de grandes qualités mais un peu moins physiques. Ici il y a les deux. Dans ce championnat, tous les matches sont très difficiles. Quand une équipe vient au Vélodrome, c’est toujours difficile, il y a une motivation particulière. C’est vrai que ça va être dur et long pour gagner le championnat », a noté « Azpi », pour qui le statut particulier de l’OM en France et le titre acquis la saison passée n’ont fait que décupler les attentes autour du club phocéen.