Hilton : «Gerets peut compter sur moi»

Hilton : «Gerets peut compter sur moi»

Deux mois après son arrivée, Vitorino Hilton est devenu un titulaire indiscutable au sein de la défense centrale de l’OM.

De toute évidence, toute la défense marseillaise a été choquée par le premier match à Rennes (4-4), qui a fait beaucoup de bruit d’entrée de jeu dans la saison. L’ancien lensois n’y a pas échappé. « Le premier match ne s’était pas forcément bien déroulé même si ça s’est terminé sur un match nul. Ensuite, je me suis progressivement bien intégré au sein du groupe. Désormais, je me sens presque à 100% de mes capacités physiques. Il faut que je rende chaque jour, à chaque entraînement ce boulot de patron de la défense qui m’a été attribué par le coach. Il faut que je lui montre qu’il peut compter sur moi », assure le Brésilien.


En pleine période internationale, le défenseur arrivé en Europe par le club suisse du Servette de Genève essaye de se convaincre qu’il lui reste une chance d’intégrer un jour la Seleção. « J’ai toujours envie, j’y pense toujours. Un jour peut-être même si j’ai 31 ans aujourd’hui. Il y a encore une petite possibilité surtout en jouant désormais dans un gros club comme Marseille. Dans ces cas-là, c’est plus facile de se faire remarquer », explique Hilton sur le site de l’Olympique de Marseille. En attendant un éventuel appel du pied de Dunga, le Brésilien se soucie surtout du déplacement du week-end prochain à Valenciennes, dans une région qu’il connait bien. « J’ai joué quatre ans dans le nord à Lens. Ca ne va pas être facile car Valenciennes a montré, l’année dernière surtout, une belle résistance à domicile avec une longue série d’invincibilité. On va tout faire pour aller gagner là-bas », estime Vitorino Hilton, prêt pour le grand sprint de fin d’année qui attend l’OM jusqu’au mois de décembre.


Guillaume Comte