Deschamps : « Je ne ferai pas du Gerets »

Deschamps : « Je ne ferai pas du Gerets »

Photo Icon Sport

L’entraineur marseillais a bien l’intention de faire gagner l’OM avec ses méthodes et son recrutement, où rien n’est laissé au hasard.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, Didier Deschamps s’est confié sur l’importance que pouvait avoir pour un entraineur le fait d’entrainer l’OM. Un poste qui demande de nombreux sacrifices, mais pas celui de ses méthodes. « Je savais où je mettais les pieds. Ici, la moindre étincelle crée un brasier. On vit dans l’extrême. Je vais me faire un peu plus de cheveux gris, mais sans me renfermer pour autant. La vie est belle. Avoir joué ici me donne une légitimité vis-à-vis des supporters, même si les plus jeunes n’étaient pas nés. Mais je serai dans l’obligation d’avoir des résultats. Connaître l’environnement est un gain de temps. A Monaco, il m’a fallu un an pour comprendre le contexte. Je ne ferai pas du Gerets. Il est venu ici pour gagner, il a failli réussir. Je ferai peut-être les choses différemment », a bien fait comprendre le nouvel entraineur de l’OM, qui a également tenu à préciser que le coûteux et solide recrutement du club n’avait pas été fait uniquement sur le critère sportif.

 

« J’ai fait attention aux hommes: ou je les connaissais, ou j’ai pris tous les renseignements sur leur mentalité. En pensant aux exigences de Marseille. Et en sachant que les joueurs sur le banc peuvent te faire gagner les points. L’important, c’est l’état d’esprit au quotidien. Dans toutes les équipes où j’ai gagné des titres, le point commun était l’état d’esprit », a pointé du doigt un Didier Deschamps très attentif à l’ambiance du vestiaire, une chose primordiale à entretenir étant donnée la sacrée concurrence qui va sévir à l’OM cette saison !