Deschamps : « Je fais des choix, je les assume »

Deschamps : « Je fais des choix, je les assume »

Photo Icon Sport

Après la victoire de l'OM à Sochaux, Didier Deschamps a évoqué la gestion désormais délicate de son effectif revenu au complet. Tout le monde a envie de participer à la quête du titre de champion de France avec l'OM, mais l'entraîneur doit faire des choix et les assume quoi qu'il arrive.

L’Olympique de Marseille n’a jamais semblé aussi prêt de décrocher ce titre de champion de France attendu depuis près de deux décennies, et évidemment Didier Deschamps doit continuer à mettre son effectif sous pression pour réussir son pari. Les choix faits par l’entraîneur de l’OM ont parfois un peu de mal à passer, et s’il peut comprendre que certains regrettent de ne pas ou de peu jouer, l’entraîneur marseillais ne changera rien dans ses choix tactiques qui ont porté leur fruit cette saison.


« Il y a un groupe. Je sais que pas tout le monde est heureux et que par exemple Taye Taiwo était déçu de sortir contre Sochaux, et je le comprends. D’autres n’ont pas débuté et voulaient débuter mais ce n’est pas facile pour moi aussi. Je fais des choix et je les assume et le plus important, c’est le groupe. Il faut passer par-dessus la déception car si les objectifs individuels importent plus que le collectif, il y a danger. La victoire solidifie le groupe et donne plus de confiance. Et tout le monde aura gagné à la fin, celui qui a joué 10 minutes, 10 matches ou 30 matches. Choisir, c’est éliminer comme me disait un entraîneur bien plus expérimenté. Après, les joueurs me donnent raison ou tort mais j’ai confiance en eux et j’aurai besoin de tout le monde. Et depuis un moment, il y a cet état d’esprit qui est indispensable », constatait l’entraîneur de l’Olympique de Marseille. Et en Provence, comme ailleurs, seule la victoire est belle, Didier Deschamps a donc raison.

Boulogne-Marseille, jusqu'à 50 euros de bonus offerts par Bwin pour miser sur la L1