Cheyrou et l'OM une fin à l'amiable mais pas amicale ?

Cheyrou et l'OM une fin à l'amiable mais pas amicale ?

Photo Icon Sport

Mis à l’écart depuis cet été par l’Olympique de Marseille, Benoît Cheyrou a désormais compris que Vincent Labrune ne voulait plus de lui, le président de l’OM ayant abandonné l’idée qu’il avait eue d’intégrer le milieu de terrain dans le staff du club une fois sa carrière terminée. Longtemps joueur de devoir du club phocéen, et apprécié par son professionnalisme, Cheyrou est conscient que compte tenu des résultats actuels de l’OM, son cas laisse indifférent un peu tout le monde, le foot étant en cela assez cruel. Selon le Parisien, le joueur, à qui il reste désormais moins d’un an de contrat, souhaite obtenir une rupture à l’amiable, même s’il a envisagé à un moment d’aller au bout de son engament et d’empocher son salaire confortable même sans jouer (240.000 euros par mois). Grâce au conseil d’un avocat, Benoît Cheyrou mène seul la manoeuvre et il semble décidé à aller au bout de ses idées. « Il en a fait une question d’honneur vis-à-vis du président, Vincent Labrune, et il n’a besoin de personne. Il est épaulé juridiquement et sait ce qu’il fait », a confié un proche du joueur au quotidien. A priori, un accord rapide semble possible entre l’OM et Benoît Cheyrou, histoire que ce dernier puisse se relancer ailleurs, à 33 ans sa carrière n'étant pas finie.