Affaire Santos : L’OM fait appel «au bon sens»

Interrogé mercredi soir après le procès de Santos Miresarria, Pape Diouf a expliqué sur OM-TV qu’il espérait que le temps du délibéré allait permettre aux autorités espagnoles de bien percevoir la réalité du dossier.
« J’ai appris que la peine requise était toujours du même ordre. Il est temps de faire appel au bon sens et à l’intelligence, de manière à ce qu’il y ait une vraie différence entre ce qui a été requis et ce qui sera prononcé. La même différence qui existe entre ce que Santos a véritablement fait et ce qu’on lui reproche », affirme le président de l’Olympique de Marseille.