Pedretti reconnait « un contact » sur le pénalty

Pedretti reconnait « un contact » sur le pénalty

Photo Icon Sport

Le pénalty de la discorde à la fin des arrêts de jeu du match entre Lille et Marseille (4-5) ce mercredi soir à Tanger a déjà lancé la saison au niveau des polémiques sur l’arbitrage et ses décisions. Benoit Pedretti, auteur de la faute sur Jordan Ayew selon l’arbitre, a reconnu un contact entre les deux joueurs, tout en regrettant que l’attaquant marseillais en a probablement rajouté pour d’obtenir ce qu’il voulait.

« Est-ce qu’il y a penalty ? Il y a un contact, mais je mets la jambe et lui me rentre dedans, c’est mon impression. Après, c’est une question d’interprétation. Ce qui est dommage, c’est qu’on menait 3-1 à dix minutes de la fin et qu’on prend quatre buts… Il faudra essayer de garder le positif, avec le fait qu’on a réussi à produire du jeu, notamment après la pause. La fin de match ? Il faudra analyser à froid, peut-être a-t-on trop reculé… On avait le match en main et on l’a laissé filer. C’est embêtant, d’autant plus qu’Aurélien (Chedjou) a pris un rouge et qu’il sera suspendu à Nancy. À ce niveau-là, avec la défaite, c’est une mauvaise soirée », a résumé l’une des recrues du LOSC, qui n’aura pas encore eu son rayonnement habituel à l’occasion de cette rencontre.