Guingamp : Kombouaré n'aime pas recevoir des fessées

Guingamp : Kombouaré n'aime pas recevoir des fessées

Photo Icon Sport

Antoine Kombouaré, entraîneur de Guingamp, après la défaite à Lille (3-0) : « Je ne m'attendais pas à ce résultat, je ne vous le cache pas. On s'était bien préparés en pensant qu'un résultat positif était la meilleure chose avant la Coupe de France mardi à Angers. On a quand même fait un bon match mais on a été punis à chaque fois que Lille s'est présenté devant notre gardien. Et on a été cruellement inefficaces dans les zones de vérité. On est tombés sur un grand Maignan, plus que déterminant ! Le 0-2 à la mi-temps nous fait beaucoup de mal. Je n'ai pas senti de retenue. Je voulais donner une chance à ceux qui jouaient moins et garder une ossature. Tant pis. Ce n'est pas la meilleure façon de préparer cette demi-finale. Il faut évacuer au plus vite cette défaite. Mais si on défend comme ça à Angers, ça va être compliqué. On espère ne pas tomber contre un grand gardien. C'était pourtant un match très ouvert. Il faut être capable de tuer ce genre de match. Je m'attendais à des joueurs du Losc de qualité mais friables. La preuve : on s'est procuré autant de situations que Lille. La difficulté, c'est surtout de gérer une semaine à trois matches. Je suis amené à faire des choix mais toujours dans l'esprit de remporter ces trois rencontres. J'ai eu le sentiment d'avoir aligné les meilleurs éléments. Certains n'ont pas su saisir leur chance. Mais j'ai un groupe de qualité et de quantité. Ce qui m'embête le plus, c'est que j'ai le sentiment que l'on faisait parfois un match amical. Dans ma causerie, j'ai insisté sur le fait qu'il fallait saisir l'opportunité de jouer ».