Evian en a marre de « se faire enfler » par les arbitres

Evian en a marre de « se faire enfler » par les arbitres

Photo Icon Sport

Une semaine après un penalty discutable concédé contre l’OL, Evian Thonon Gaillard a encore une fois eu l’impression de se faire berner samedi soir à Reims. En effet, sur le troisième but champenois, Olivier Sorlin a clairement été bousculé, mais l’arbitre n’a pas bronché. A la fin du match, cela a été chaud sur le bord du terrain, Vasseur et Dupraz s’invectivant, tandis que plusieurs joueurs d’Evian TG n’hésitaient pas à faire savoir à Benoît Millot ce qu’ils pensaient de son arbitrage. Pour Olivier Sorlin, tout cela commence à faire beaucoup.

« Il y a faute, c’est tout. Ce n’est pas plus compliqué. Je dois jouer le ballon de la tête, il me pousse dans le dos, voilà terminé. On s’est fait enfler quoi. Il n’y a pas d’autres mots. Ça fait deux week-ends qu’on doit avoir quatre points de plus, on ne les a pas. Peut-être qu’en fin de saison, s’il nous manque deux points, on va pleurer. Sauf qu’eux, ils n’en ont rien à cirer. Parce que, nous, on dérange en fait. Tout le monde nous voit mourir avant de commencer la saison. A chaque fois qu’on joue, on se fait enfler », fulmine le milieu de terrain d’Evian Thonon Gaillard, hors de lui comme ses coéquipiers. De son côté, Pascal Dupraz a préféré ne pas parler de ce sujet, reconnaissant que cela allait probablement lui éviter de disjoncter.