Lemaître : «Le maintien ou la catastrophe»

Lemaître : «Le maintien ou la catastrophe»

Photo Icon Sport

Caen flirte de très près avec la zone rouge avant de se déplacer samedi à Grenoble. 

 

A quelques jours d’un match très tendu à Grenoble, le Stade Malherbe de Caen se prépare. Même si le groupe de 16 joueurs annoncé par Franck Dumas ne semble plus d’actualité, dans le camp normand l’heure est cette fois très grave. Et Reynald Lemaître ne le cache pas, tout autre résultat qu'une victoire au stade des Alpes serait malvenu pour les Calvadosiens.

« La défaite contre l’Olympique de Marseille n’est pas digérée car c’était trois points à prendre, maintenant c’est clair qu’on doit faire avec. On va  désormais se concentrer sur le match de Grenoble dont on sait l’importance. On ne se dit pas que nous avons l’obligation de gagner, mais il faut mettre ce qu’il faut pour le gagner. On se doit de prendre trois points, voire un point. C’est l’ambiance qui va faire que l’on va se maintenir … je l’espère. On doit améliorer l’agressivité, les duels et surtout se tourner vers l’attaquant (…) Nous avons un bon collectif, on doit se faire violence. Le Stade Malherbe a tout pour être en Ligue1, nous avons des responsabilités car il faut se maintenir sinon c’est la catastrophe. Un deuxième championnat commence à huit ou neuf équipes et il reste douze matches. A Grenoble, la victoire est possible, si on est dans notre jeu on peut les battre car ils ne sont pas au mieux non plus. Un nul ne sera pas suffisant…», prévient Reynal Lemaître, un des meilleurs joueurs caennais ces dernières semaines.