Bordeaux : Un bon plan au mercato ? Reims n'est pas emballé

Bordeaux : Un bon plan au mercato ? Reims n'est pas emballé

Photo Icon Sport

Légèrement en panne offensive après un bon début de saison, le Stade de Reims glisse dangereusement vers le bas du classement, et se retrouve désormais 17e après 9 journées.

Rien d’inquiétant pour le moment tant puisque sept équipes se tiennent en un point devant les Champenois, mais avec quatre buts marqués, l’attaque n’est pour le moment pas au niveau. Il faut dire que, ces dernières années, Reims a à chaque fois perdu ses leaders offensifs que pouvaient être Gaëtan Charbonnier, Diego Rigonato, Jordan Siebatcheu ou Nicolas De Préville. A propos de ce dernier, c’est une véritable disparition des radars qui a eu lieu, à Lille puis à Bordeaux. Invité de RMC, Jean-Pierre Caillot a été interrogé sur un possible retour de l’attaquant de pointe pour aider Reims à retrouver le chemin des filets. Visiblement, l’idée ne convainc pas spécialement le président.

« Ce n’est pas d’actualité. Je l’ai de temps en temps au téléphone car c’est un très bon gamin. On est resté en très bons termes. Peut-être que ce sont des choses qui peuvent être envisagées, mais aujourd’hui on n’en est pas là, on ne se dit pas qu’on va tout changer au mercato. Un prêt ? On n’en fait pratiquement pas, ce n’est pas dans les moeurs du Stade de Reims », a coupé court sur RMC un Jean-Pierre Caillot qui n’a pas l’air spécialement chaud à l’idée de relancer la carrière de celui qui avait explosé à Auguste-Delaune entre 2013 et 2016.