Blanc : «Ce sera dur de faire mieux»

Blanc : «Ce sera dur de faire mieux»

Photo Icon Sport

L'entraîneur bordelais a fait le point au moment où le champion de France en titre a repris le chemin du Haillan. Et Laurent Blanc annonce une saison difficile.

Après la reprise de l’entraînement du côté de Bordeaux, Laurent Blanc a évoqué dans Sud-Ouest la saison qui s’annonce avec la perspective pour les Girondins de défendre le titre décroché cette saison. Et pour le coach bordelais, ce challenge ne sera évidemment pas des plus simples tant la concurrence sera rude. « Il faut terminer dans les quatre premiers du championnat. Oui, car finir à l'une des deux premières places, cela veut dire se classer devant Lyon ou Marseille. On l'a déjà fait, c'est vrai. Mais quand vous avez 19 ou 20 à l'école, c'est difficile de faire mieux. Ce sera dur cette année car en championnat, on ne peut pas faire mieux. Il y a la Ligue des Champions pour laquelle on espère toujours passer le premier tour. Du président aux supporters, tout le monde le souhaite. Jusqu'au tirage au sort », prévient Laurent Blanc, qui sait que les discours d’avant-saison résistent souvent difficilement aux premiers résultats sportifs.
Cependant, l’entraîneur bordelais est conscient que les dirigeants ont mis des moyens en oeuvre afin de conserver Yoann Gourcuff ou de faire venir Cédric Carrasso, preuve s’il en était besoin de la volonté de rester en course pour le titre. « Je pense qu'on s'améliore. Bordeaux est en train de se donner des moyens supplémentaires. Ce n'est pas assez pour concurrencer Lyon et Marseille mais si on continue comme ça, cela nous permettra d'injecter de l'argent et de combler l'écart qui nous sépare des gros. On a des moyens supplémentaires par rapport à la première année où l'on avait zéro moyen. L'actionnaire est un peu plus audacieux. On le sent à tous les niveaux. Il y a qu'à voir l'effort qu'il a consenti pour Gourcuff et Diarra. Ça prouve que le club est en train de progresser. J'espère que cela continuera dans ce sens », se félicite Laurent Blanc dans le quotidien régional.