Bastia : Pourquoi la remise en questions a fonctionné

Bastia : Pourquoi la remise en questions a fonctionné

Photo Icon Sport

François Ciccolini, entraîneur de Bastia, est mitigé après le nul à Caen (0-0) : « On a fait une première mi-temps très moyenne, on a beaucoup subi, et en deuxième mi-temps il y a eu du mieux. C'est un nul équitable, on n'a pas tout bien fait, mais avec une équipe amoindrie je suis satisfait du résultat. Ce qui m'importait, c'était de voir de vraies attitudes professionnelles. Ce que j'ai vu sur ce match-là, et cela me réconforte. Je félicite le groupe car il fallait se remettre en question, ce qui a été le cas. On a des joueurs usés mentalement, ce n'est pas facile de se remobiliser sur cette fin de saison, mais si on peut gratter une ou deux places au classement, notamment financièrement... Il nous reste un match à jouer à domicile à Angers, il faut bien finir devant nos supporters, notamment pour le dernier match de François Modesto avec Bastia ».