ASSE : Pour mieux partir, Clément tente d’amadouer les dirigeants

ASSE : Pour mieux partir, Clément tente d’amadouer les dirigeants

Photo Icon Sport

Lié à l’AS Saint-Etienne jusqu’en 2018, Jérémy Clément n’entre pas dans les plans d’Oscar Garcia. Son départ n’est plus qu’une question de temps. Reste à savoir quelle sera sa prochaine formation.

Récemment convoité par Angers, le milieu de terrain pensait partir sans aucune difficulté. En effet, l’ancien Lyonnais ne s’attendait pas à voir l’ASSE réclamer 500 000 euros pour son transfert, lui qui a passé une bonne partie de la saison dernière en réserve. Du coup, les discussions avec le SCO ont été interrompues et Clément cherche toujours un club.

« On a beaucoup parlé de mon départ, ces dernières semaines. Aujourd'hui, je suis encore un joueur de l'AS Saint-Etienne à qui il reste un an de contrat. Mais, à 32 ans, j'ai encore besoin de vibrer à travers un nouveau challenge, a confié le milieu défensif dans L’Equipe. Ce qui est sûr, c'est que cela ne se fera pas à Angers même si on m'a longtemps lié au club. Les discussions étaient bien avancées, mais Saint-Etienne a voulu monnayer ma dernière année de contrat, et Angers a refusé. Cela fait partie des négociations d'un transfert avec les exigences de chaque partie. »

Clément est « optimiste »

« Maintenant, je pense qu'à la suite de l'échec de ce transfert, la donne a changé. Si le club persiste à réclamer une indemnité, je ne pourrai pas partir, a prévenu le Stéphanois. Mais, au regard des valeurs prônées par l'ASSE, je n'imagine pas une seule seconde qu'il ne finira pas par me libérer. Je suis optimiste car j'ai toujours tout donné, je n'ai jamais triché et je me suis toujours montré exemplaire. » Au lieu de se plaindre de ses dirigeants, Clément a choisi de les complimenter. Une stratégie qui pourrait s’avérer payante...