Tapie aurait « mis un grand coup de pied au cul » des Bleus

Très en verve ces dernières semaines, Bernard Tapie ne mâche pas ses mots après l’élimination de l’équipe de France et surtout du refus des joueurs de s’entraîner dimanche dernier. L’ancien président de l’OM estime être effaré par le comportement des Tricolores à qui il avoue avoir eu envie de botter le derrière.

« Cette grève, c'est pire que tout. En France, on accepte que des gens mal payés avec des conditions de travail difficiles la fassent. Mais là, ce sont des gars qui touchent deux à trois millions d'euros par an. Ils se comportent en enfants gâtés. Ils auraient mérité un grand coup de pied au cul. Quand on se comporte ainsi, on ne mérite pas d'autre traitement. Ce qui s'est passé est inacceptable. Quel exemple pour le pays ! Comment désavouer des chauffeurs de bus qui arrêtent le travail pour un caillassage ? », fait remarquer sans langue de bois Bernard Tapie dans le Figaro Magazine.