Sextape : Valbuena dit tout sur le rôle de Benzema

Sextape : Valbuena dit tout sur le rôle de Benzema

Photo Icon Sport

Une semaine après avoir donné sa version des faits devant le procureur, Mathieu Valbuena a tout déballé dans les colonnes du Monde au sujet de l’affaire de la sextape et de l’implication de Karim Benzema.

Et le meneur de jeu de l’Olympique Lyonnais n’épargne pas son coéquipier en équipe de France, qui a bien joué un rôle trouble dans cette affaire, faisant le relai entre un proche des maitre-chanteurs et Valbuena. « Dans sa façon de parler, il n’a pas été agressif, il ne m’a pas parlé d’argent concrètement, directement, mais quand tu insistes pour me faire rencontrer quelqu’un… pffff. Moi, j’ai jamais vu quelqu’un qui va faire détruire une vidéo gratuitement juste parce qu’il m’adore ! Faut éviter de prendre les gens pour des idiots », a prévenu l’ancien joueur de l’OM, pour qui les écoutes révélées entre Benzema et son ami Karim Zenati, proche des malfaiteurs, ont fait très mal. « Forcément tu es déçu, plus que déçu. Ses propos témoignent d’un manque de respect. Moi, je respecte tout le monde, mais là, j’ai l’impression de me faire prendre pour un con… Beaucoup de gens veulent me déstabiliser, mais je me relèverai toujours, comme je l’ai toujours fait. A un moment, je ne peux pas défendre l’indéfendable. Même à mon pire ennemi, je ne ferais pas ça », a prévenu Mathieu Valbuena, qui prend clairement position dans cette affaire à l’encontre de Karim Benzema, alors que ce dernier était récemment parvenu à le joindre par un moyen détourné quand son nom est sorti, afin d’obtenir un démenti. Sans succès. 

Un appel masqué pour demander un démenti

« Karim a essayé de m’appeler. Pas avec son téléphone et pas sur le mien mais sur celui d’un membre du staff de Lyon. On était au Zénith Saint-Pétersbourg. Il me dit : « Mat, mon nom est sorti, c’est quoi ce bordel, je ne peux pas être dans des affaires comme ça… » Je lui réponds : « Karim, écoute, y a rien de spécial, t’as rien fait, y a pas de souci. » Mais au fond de moi, je me dis que c’est quand même bizarre qu’il ait voulu me faire rencontrer cette personne-là. Après il me dit : « Il va falloir faire un démenti, c’est chaud, ça va prendre des proportions de fou, moi j’ai une fille et tout. » Je lui réponds : « Karim, ça ne vient pas de moi. En bon citoyen, j’ai juste porté plainte. Après, j’y peux rien si dans les écoutes téléphoniques il y a ton nom qui ressort à plusieurs reprises », a souligné Mathieu Valbuena, qui avoue même avoir été surpris de voir le nom de Karim Benzema sortir dans cette histoire. 

« Lorsque je me rends à ma première audition, je suis loin d’imaginer qu’il y a Karim Benzema dans cette histoire. Mais bon, les enquêteurs n’ont pas attendu de savoir ce qu’il s’est dit entre Karim et moi pour qu’il soit mis en examen. D’ailleurs, les policiers m’ont dit : « Ne vous en faites pas, on n’a pas besoin de votre témoignage ». Je ne peux être que très très très déçu, et constater que la relation avec Karim, elle n’est pas aussi sincère qu’il pouvait peut-être le prétendre », a expliqué l’international français, qui sait que la justice va désormais faire son travail, que cela pourrait prendre du temps, et que Karim Benzema pourrait ne pas en sortir indemne.