Ruffier : « Les Bleus ça ne se refuse pas »

La FIFA n’a pas accordé de dérogation à l’équipe de France pour remplacer Cédric Carrasso, mais le staff tricolore a décidé, à juste titre, de faire venir un troisième gardien de but en la personne de Stéphane Ruffier. En effet, si Lloris ou Mandanda devaient se blesser, nul doute que la FIFA reverrait alors sa position. Avant de s’envoler vers l’Afrique du Sud, où il rejoindra ses coéquipiers après France-Mexique, Stéphane Ruffier ne cache pas son plaisir. « Lorsqu’il s’agit de représenter son pays, ça ne se refuse pas. Est-ce que je jouerai ? Intégrer les Bleus va me permettre d’emmagasiner des informations pour la suite de ma carrière, de progresser », explique le gardien de but monégasque dans Aujourd’hui en France.