Les notes de France – Luxembourg : Gourcuff monte en puissance

Les notes de France – Luxembourg : Gourcuff monte en puissance

Photo Icon Sport

Parti aussi timidement que l’équipe de France, le milieu de terrain lyonnais a progressivement haussé son niveau de jeu pour montrer le chemin aux Français. Pour le reste, les tendances individuelles du match face à la Roumanie ont été confirmées.

Lloris 6 : N’a presque rien eu à faire, si ce n’est à se coucher sur un ou deux ballons. Une sortie aventureuse en première période où il a mis la tête avec aplomb
Reveillère 6 : A été le plus dangereux des latéraux avec des montées tranchantes et à bon escient, mais pas souvent conclues. Impeccable sur le plan défensif.
Rami 5 : Des relances toujours aussi inconstantes, une présence physique de tous les instants, mais un carton jaune inutile pour essayer de compenser une erreur technique
Mexès 6 : Très rassurant, impeccable dans la relance, et attentif niveau placement en dehors d'un corner bêtement concédé en fin de match
Clichy 4 : Peu à faire défensivement, mais des centres imprécis, et une entente proche du néant avec Malouda
A. Diarra 4,5 : Très loin de son niveau de samedi, battu même dans quelques duels, il n’a presque rien récupéré, et n’a pas été le point d’ancrage demandé pour la relance
Diaby 6 : L’un des rares à avoir essayé de mettre du rythme et provoquer, lançant les actions sur un côté droit performant pendant 60 minutes, avant de s'essouffler sur la fin
Gourcuff 6,5 : Beaucoup d’activité et de ballons demandés, mais très peu de rendement en première période. Bougé sur le plan physique, il est monté en température avec plus d’espace, organisant le jeu et finissant le travail sur le deuxième but
Malouda 4 : Dans la lignée de ce qu’il a rendu face à la Roumanie. Aucune différence, quelques ballons perdus, des fautes d’énervement. A des années lumières de ce qu’il montre avec Chelsea
Hoarau 3 : Trop discret dans le jeu, il n’a pas été le point d’appui recherché. A eu deux ou trois occasions, toutes très mal gérées.
Benzema 5 : A eu le mérite de marquer sur sa seule occasion, mais pour le reste, a manqué de punch, de condition physique, et presque de motivation
Nasri 5 : Un peu perdu à son entrée sur le côté droit où il marchait sur les pieds de ses coéquipiers, il a tout suite été plus à l’aise lorsqu’il s’est mis à jouer en électron libre
Payet 5,5 : A beaucoup tenté en peu de temps, en essayant de faire parler son sens de la provocation même si cela n’a pas beaucoup payé