Imbula, France, Belgique, alors on danse ?

Imbula, France, Belgique, alors on danse ?

Photo Icon Sport

Alors que Giannelli Imbula n’a toujours pas fait son choix entre l’équipe de France et la Belgique, laissant ses deux prétendants lui courir après, le sélectionneur belge Marc Wilmots a indiqué que le milieu du FC Porto n'était pas sélectionnable.

« Entre la Belgique et la France, ce n’est pas à moi de faire un choix, moi ce que j’ai à faire c’est de bien jouer avec Porto, après si je dois être sélectionné dans une des deux sélections je ferai mon choix », avait expliqué Giannelli Imbula sur le plateau du Canal Football Club dimanche. Une manière de laisser la porte ouverte aux deux sélections, sachant que la première qui le convoquera partira vraisemblablement avec un avantage. Mais de son côté, Marc Wilmots refuse de rentrer dans le jeu de l’international Espoirs Français qui, s’il veut devenir un Diable Rouge, devra envoyer un signal fort.

« Ce n'est pas un travail que moi, je dois poursuivre. C'est le choix du joueur. Il doit écouter ce que lui dicte son cœur et faire ensuite les démarches nécessaires pour devenir belge. C'est ça la vérité, a corrigé le sélectionneur de la Belgique sur RMC. (...) Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que moi, je réfléchirai si je dois le convoquer ou pas. Là, la question ne se pose pas. C'est la presse qui a fait du buzz pour rien. » Autrement dit, Imbula devra faire les démarches nécessaires et afficher ouvertement son envie de jouer pour la première nation au classement FIFA, et non pour l’équipe de France.