France : Nul en politique, Deschamps refuse ce poste suprême

France : Nul en politique, Deschamps refuse ce poste suprême

Photo Icon Sport

Sélectionneur de l’Equipe de France depuis 2012 (62% de victoire à la tête des Bleus), Didier Deschamps a la volonté de s’inscrire dans le long terme à la tête de l’équipe nationale.

En effet, l’ancien coach de l’OM a prolongé son bail jusqu’en 2020, avant même le Mondial 2018 qui se tiendra en Russie l’été prochain. Autant dire que l’avenir du natif de Bayonne est bouclé. Néanmoins, Téléfoot l'a interrogé sur ses aspirations professionnelles lorsqu’il ne sera plus le boss des Bleus. Président de la Fédération ? Non, cela ne tente absolument pas l’ancien milieu défensif du FC Nantes…

« Aujourd'hui je dis non… mais un non catégorique ! Mon président (Noël Le Graët) avec qui j'ai une relation particulière me taquine, il en parle à l'extérieur. Mais il le sait très bien. Moi je dis, je n'ai aucune, mais aucune aspiration à avoir un rôle comme ça. Et puis bon, on ne va pas se voiler la face. C'est quand même une fonction qui est très politique et moi la politique, ce n’est pas mon truc » a avoué Didier Deschamps devant les caméras de TF1. Reste à savoir si le poids des années aura un effet sur la réflexion du sélectionneur des Bleus à ce sujet…