France : Riolo annonce le 11 de départ pour l’Euro, et les trois victimes

France : Riolo annonce le 11 de départ pour l’Euro, et les trois victimes

Photo Icon Sport

Avec seulement deux matchs de préparation, et certains joueurs qui sont arrivés très tardivement au rassemblement, sans compter les blessés, Didier Deschamps n’aura pas vraiment eu le loisir d’observer tout le monde lors des rencontres amicales face au Cameroun et à l’Ecosse.

Néanmoins, pour Daniel Riolo, il ne fait aucun doute que le 11 de départ ne laisse pas beaucoup de place au suspense. La défense ne devrait plus bouger. Au milieu de terrain, Kanté a balayé les incertitudes en ce qui concerne son positionnement en sentinelle devant la défense. Et devant, Payet s’est imposé, ce qui débouchera sur sa titularisation avec Griezmann et Giroud pendant l’Euro. Les victimes se nomment donc Cabaye, qui pouvait espérer reprendre sa place avec le forfait de Lassana Diarra, Martial, qui avait marqué des points ces derniers mois, est victime de la forme étincelante de Payet, tandis que Coman va céder sa place à la star offensive qu’est Griezmann, un peu à court de forme mais indiscutable devant.

« Logiquement, Deschamps avait choisi d’aligner à nouveau sa défense type. Si on avait encore un doute à une semaine de l’Euro, il est clairement dissipé. Rami est bien revenu pour être titulaire, avec les trois autres qu’on attendait. Au milieu, le départ de Diarra laissait une place. C’est pour Kanté. Le sélectionneur opte pour la forme du moment. Cabaye reste donc remplaçant.

Enfin, devant, la tendance se confirme aussi. On va vers Payet, Giroud, Griezmann. Le 11 est donc clair, le système aussi. La défense n’a pas encaissé de but, un événement. Si on veut jouer au rabat-joie, on peut souligner que l’attaque écossaise est loin de foutre les jetons. Comment ne pas noter que globalement, cet adversaire était d’une faiblesse inouïe ! Au milieu, Kanté a toujours été propre. Il joue simple et juste. Matuidi a retrouvé la forme physique et ça conditionne tout son jeu. Reste enfin Pogba. C’est le meilleur, mais c’est le moins bon hier. Le meneur est donc, pour l’instant, Payet. Et il fait ça plutôt bien. Ce joueur est désormais essentiel à ce 11. Martial, qui semblait devoir être titulaire, devrait rester sur le banc », a résumé Daniel Riolo, qui sait que Didier Deschamps apprécie d’avoir un onze de départ clair, ce qu’il semble avoir trouvé à moins d’une semaine de l’Euro. Même si peu de gens auraient parié que la France débutera son Euro avec ce 11 de départ-là.