Evra : L’appel aux Bleus

Evra : L’appel aux Bleus

Photo Icon Sport

Depuis le mondial, sa côte d’amour auprès du public français est tombée en flèche, puisqu’il est considéré comme le capitaine irresponsable du bateau ivre tricolore. Sportivement, cela ne va guère mieux puisque le latéral français peine à convaincre à nouveau avec Manchester United, au point d’avoir été mis sur le banc par Sir Alex Ferguson le mois dernier en raison de ses performances en demi-teinte. Pendant ce temps, la concurrence avance en équipe de France, où Gaël Clichy peine toutefois à prendre ses aises, même si Benoit Trémoulinas et Aly Cissokho poussent au portillon. Cette situation n’empêche pas Patrice Evra de penser toujours à l’équipe de France, comme il l’a confié ce dimanche dans Téléfoot.

« Je jouerai pour mon pays jusqu'à ce que mes jambes me le permettent et que le sélectionneur veuille bien de moi. J'ai passé des moments difficiles. Je n'aime pas me trouver d'excuse mais je n'ai pas fait de pré-saison. J'ai dû travailler dur pour rattraper mon retard car à cause de petites inflammations à un genou, je ne pouvais pas travailler correctement. Ca commence à se terminer. Ca va beaucoup mieux. Je retrouve mes jambes, je me rapproche de la fin de ma suspension. Il me reste encore un match, ça me motive », a expliqué l’ancien monégasque, qui pourrait donc être de nouveau appelé au début de l’année prochaine si jamais Laurent Blanc le décidait.

En attendant, Patrice Evra assure qu’une nouvelle sélection avec les Bleus lui servirait surtout de thérapie pour les évènements d’Afrique du Sud. « C'est tous les jours dans ma tête. La cicatrice est encore là, je ne vais pas me voiler la face. Ce sera derrière quand j'aurai revêtu ce maillot bleu », a expliqué l’arrière gauche français, qui sait toutefois que le partie est loin d’être gagnée, le sélectionneur ayant bien fait comprendre que les cadres de l’été dernier allaient devoir redoubler d’effort pour regagner leur place face à une génération montante qui a toute la confiance de Laurent Blanc.