EdF : Tailler Mitroglou, cette Française ne recommencera plus

EdF : Tailler Mitroglou, cette Française ne recommencera plus

Photo Icon Sport

Massivement soutenue depuis le début de sa Coupe du monde, l’équipe de France féminine n’a jamais vécu un tel engouement.

Mais qui dit nouvelle popularité dit nouvelle médiatisation, ce qui n’est pas toujours positif. Petit exemple avec cette conversation captée par Canal+ Sport avant le match d’ouverture contre la Corée du Sud (4-0) vendredi au Parc des Princes. Alors que Viviane Asseyi rappelait à ses partenaires que Ronaldinho avait foulé cette pelouse, Marion Torrent a amusé le groupe en répondant « Mitroglou aussi ». Forcément, la scène a fait le buzz et provoqué des insultes contre la Montpelliéraine, surprise par ces réactions.

« Je ne sais pas quoi dire, à la base, je suis Marseillaise en plus... Ce n'était pas pour me moquer, ça a pris une ampleur disproportionnée, a réagi la latérale droite dans La Provence. J'ai essayé de ne pas trop calculer tout ça car ça peut toucher. Mais je n'ai pas trop envie de m'étaler sur ce sujet. On est dans la compétition. Ce n'était pas méchant de ma part, comme je vous ai dit, je suis une Marseillaise. Le peuple marseillais a souvent critiqué ce joueur et à l'heure actuelle, je ne le critique pas. J'ai juste dit le nom du joueur, après, ce sont les gens qui ont interprété que je me moquais de lui. » Heureusement, les supporters de l’OM ne sont pas les seuls autorisés à tailler l’attaquant grec…