EdF : « Quel super mec ! » Barthez a un coup de coeur chez les Bleus

EdF : « Quel super mec ! » Barthez a un coup de coeur chez les Bleus

Photo Icon Sport

Champion du monde avec l’équipe de France l’été dernier, Hugo Lloris pourrait ajouter une nouvelle ligne prestigieuse à son palmarès.

Opposé à l’armada offensive de Liverpool ce samedi, le capitaine de Tottenham va disputer une finale de la Ligue des Champions, ce qu’aucun gardien français n’a réalisé depuis Fabien Barthez avec l’Olympique de Marseille en 1993. Et ce n’est pas le seul point commun entre les deux compatriotes, qui se sont côtoyés en équipe de France lorsque le pilote automobile travaillait dans le staff des Bleus sous Laurent Blanc. L’occasion pour lui de découvrir un homme « entier et serein ».

« Je l’adore humainement. Quel super mec ! », a encensé Barthez dans les colonnes du Parisien. Bien sûr, le champion du monde 1998 apprécie également les qualités sportives de Lloris. « Les connaisseurs du football en général et du poste de gardien en particulier ne sont pas dupes. Il est reconnu par ses pairs à sa juste valeur. Pour eux, Hugo figure parmi les meilleurs. Il est dans le top 5 mondial, a estimé l’Ariégeois. Je n’ai pas attendu son titre de champion du monde pour en être persuadé. » Et ce même si le titre du meilleur portier a été décerné à Thibaut Courtois.

Barthez et le raté de Lloris

« Il est pourtant énorme durant la compétition et pas seulement face aux Belges en demi-finale. Après, ce geste raté en finale lui coûte le titre de meilleur gardien du tournoi. C’est un peu dommage, a-t-il regretté. Mais en même temps, c’est ce que j’aime chez lui. Il est authentique. S’il tente ce crochet, c’est qu’il sait l’avance des Bleus conséquente. Il a pris un risque en se disant, sans doute, qu’il n’y aurait pas de conséquences derrière. » Pas sûr que Lloris retente le même dribble ce samedi à Madrid.