EdF : Privé de Mondial, Digne balance quand même...

EdF : Privé de Mondial, Digne balance quand même...

Photo Icon Sport

Comme Mamadou Sakho et Kurt Zouma, Lucas Digne fait son retour en équipe de France pour affronter l’Islande en amical jeudi, puis l’Allemagne en Ligue des Nations mardi.

« C'est une toujours fierté de revenir pour porter ce maillot bleu », a réagi le latéral gauche d’Everton dans les colonnes de L’Equipe, sans pour autant cacher sa déception. Alors qu’il semblait faire partie des plans du sélectionneur Didier Deschamps, l’international tricolore avait finalement atterri dans la liste des suppléants avant la Coupe du monde 2018. Un choix que Digne avait vécu comme une injustice.

« Je m'attendais à être dans la liste. Ç'a été une déception. J'ai ressenti de l'incompréhension parce que j'avais joué les matchs de qualification et j'avais été bon, a confié l’ancien joueur du Paris Saint-Germain. Ce sont les choix du sélectionneur, il faut les respecter et regarder vers l'avant. » Plus facile à dire qu’à faire après le sacre des Bleus… D’autant que le latéral ne digère pas l’argument présenté sur son temps de jeu au FC Barcelone la saison dernière.

Mendy, Digne ne comprend pas

« Ma plus grande incompréhension, c'est par rapport aux critères de temps de jeu. Quand on a dit que je n'en avais pas assez alors que Benjamin Mendy n'en avait pas non plus, je n'ai pas compris. Mais comme je l'ai déjà dit, ce sont les choix du coach. Je les respecte totalement », a assuré Digne, qui s’est expliqué avec Deschamps lundi à Clairefontaine.