EdF : Privé d’un trio magique avec Benzema, Ménès en veut à Deschamps

EdF : Privé d’un trio magique avec Benzema, Ménès en veut à Deschamps

Photo Icon Sport

Malgré sa grande carrière au Real Madrid, Karim Benzema risque de ne jamais retrouver l’équipe de France. Un traitement que Pierre Ménès ne comprend pas.

Grâce à son penalty réussi contre Leganés (5-0) mercredi en Liga, Karim Benzema a inscrit son 229e but toutes compétitions confondues avec le Real Madrid. Suffisant pour devenir le meilleur buteur français de l’histoire pour un club étranger. Et pour convaincre Pierre Ménès que l’attaquant merengue méritait une deuxième chance en équipe de France, qui plus est aux côtés de Kylian Mbappé et d’Antoine Griezmann.

« Benzema ne rejouera jamais en Bleu tant que Deschamps en sera le sélectionneur. On peut le regretter. Personnellement, je le regrette parce que, quelque soit la faute ou les fautes qui puissent être reprochés à Benzema, je pense qu'il a été suffisamment puni, a commenté le consultant pour Yahoo Sport. Je pense aussi qu’avec Mbappé-Griezmann-Benzema, on fait difficilement plus complémentaire, et qu'il y avait peut-être moyen de faire là une attaque qui pouvait effrayer le monde entier. »

Ménès regrette l’obstination de « DD »

« Donc d'un point de vue strictement sportif, je le regrette, même si j'ai de la mémoire aussi et que je sais que Benzema n'a pas tout bien fait en équipe de France, a reconnu le spécialiste. Je me souviens de cette interminable série de 11 matchs sans marquer mais enfin bon. Il y a peu, Giroud en a quasiment fait autant. On se souvient aussi de rapports un peu difficiles au sein du groupe, notamment avec le même Giroud. »

« (...) Moi je regrette que Deschamps n'ait pas eu l'idée, peut-être, de le revoir sur deux matchs amicaux, dans l'équipe, au sein du groupe, quitte à retrancher dans le même sens qu'aujourd'hui après. C'est un regret footballistique pour moi parce que, sur le plan du jeu, de la technique, de l'efficacité et du rendement dans un des plus grands clubs du monde, on fait quand même difficilement mieux que Benzema », a souligné Pierre Ménès, loin d’être le plus grand fan d’Olivier Giroud…