EdF : Prends-ça Dugarry, Deschamps règle ses comptes

EdF : Prends-ça Dugarry, Deschamps règle ses comptes

Photo Icon Sport

Une petite semaine après la victoire des Bleus en Coupe du monde, certains en profitent pour faire quelques mises au point musclées.

C’est le cas de Didier Deschamps, qui n’a pas moufté une seule seconde avant ou pendant la compétition au sujet des critiques dont il a fait l’objet, mais peut désormais se lâcher. Dans un entretien au Parisien, le sélectionneur des champions du monde vise en particulier Christophe Dugarry et ne s’en cache pas une seule seconde. L’ancien attaquant des Bleus, si critique à l’encontre des médias quand il était joueur, est passé de l’autre côté de la barrière et a été très virulent à l’égard de « DD » ces derniers mois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Basque est rancunier à son sujet.

« Il ne faut pas exagérer quand même. Quand on franchit la ligne et qu’il n’y a pas un minimum de respect sur le plan humain… Ce n’est pas fini uniquement avec lui. Dugarry ose dire que je prends la France en otage. Cela dépasse l’entendement. Il dit ce qu’il veut, il a son émission. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup mieux. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. Je vois avec grand plaisir la majorité des joueurs (...) Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C’est clair », a cartonné Didier Deschamps, qui a conservé le soutien et des amitiés franches parmi les champions du monde 1998, mais visiblement avec Dugarry, cela n’est clairement pas le cas.