EdF : Pierre Ménès dévoile l’arme secrète des Bleus, et c'est inattendu

EdF : Pierre Ménès dévoile l’arme secrète des Bleus, et c'est inattendu

Photo Icon Sport

Vivement critiquée après sa phase de qualification poussive et ses matchs de préparation hésitants, l’équipe de France a su éviter les embuches du premier tour pour monter en puissance au fur et à mesure de la compétition. Ce qui semblait impensable après les difficultés à battre l’Australie en match d’ouverture, est désormais une ambition pas si folle. Battre la Belgique et jouer une troisième finale de Coupe du monde en 20 ans ? Pierre Ménès y croit en raison… du manque de style des Bleus, qui peuvent s’adapter à tout le monde étant donnée qu’ils n’ont pas d’identité de jeu…

« On peut surprendre n’importe qui vu qu’on n’a pas de style ? Ce n’est pas faux. Pas de possession contre l’Argentine, grosse possession contre l’Uruguay avec la même équipe à un élément près. Ce côté caméléon est un atout. Les Tricolores se retrouvent donc à disputer une demi-finale de Coupe du monde contre des voisins. Ce sont deux équipes assez semblables, même si la France a montré qu’elle pouvait l’emporter brillamment contre l’Argentine sans avoir la possession du ballon, et battre l’Uruguay avec la possession. Ce qui prouve qu’avec deux compositions d’équipes assez semblables, avec juste Corentin Tolisso à la place de Blaise Matuidi, les Bleus sont tout à fait capables de jouer dans deux styles différents. Cela en dit long sur leurs capacités d’adaptation », a loué le consultant de Cnews, persuadé que cela peut donner encore un match différent face aux Diables Rouges, qui se sont fait une spécialité de se projeter très vite vers l’avant dans ce Mondial.