EdF : « Pas question, même en rêve », la réponse de Le Graët à Véronique Rabiot

EdF : « Pas question, même en rêve », la réponse de Le Graët à Véronique Rabiot

Photo Icon Sport

Au cœur de l’été, quand les Bleus fêtaient encore leur sacre mondial, Noël Le Graët avait annoncé une rencontre à venir avec Adrien Rabiot. Ceci dans le but de faire le point sur le refus du joueur de se mettre à disposition de l’équipe de France en tant que réserviste, et ainsi de se mettre en grand froid avec le sélectionneur Didier Deschamps. Mais ce fameux rendez-vous n’a jamais eu lieu, et le président de la Fédération Française de Football en a donc rajouté une couche au lendemain de la sortie médiatique de Véronique Rabiot, qui est venu défendre les intérêts de son fils dans sa brouille face au PSG.

« Je ne l’ai pas suspendu. Si le sélectionneur veut le prendre, il peut tout à fait le faire. Mais ce jour est encore loin. J’ai sollicité Adrien Rabiot pour qu’il vienne s’expliquer dans mon bureau. Et c’est Madame Rabiot qui a répondu en disant qu’elle voulait venir d’abord elle toute seule au rendez-vous. Je lui ai dit qu’il n’en était pas question, même en rêve. C’était après qu’il ait renoncé à être réserviste pour le Mondial. Il y a eu ensuite un deuxième contact, où elle nous a indiqué, cette fois-ci, qu’elle viendrait avec son fils. Ce n’était pas ce que je souhaitais, donc il n’y a pas eu de rendez-vous. Je voulais lui dire qu’il était trop jeune pour se fâcher avec l’Equipe de France. Mais cela n’a pas pu se faire et c’est dommage », a déploré Noël Le Graët dans les colonnes de L’Equipe. Une occasion de perdue de plus pour Adrien Rabiot, qui n’a plus beaucoup de soutien dans le monde du football français.