EdF : Kurzawa à son tour victime d'un chantage à la vidéo !

EdF : Kurzawa à son tour victime d'un chantage à la vidéo !

Photo Icon Sport

Après l’affaire Mathieu Valbuena, un autre chantage à la vidéo touche les Bleus. Selon les informations révélées ce lundi matin par Europe 1, c’est Layvin Kurzawa qui en est désormais victime. A en croire la radio, le défenseur du Paris Saint-Germain se serait vu réclamer 100.000 euros en cash afin qu’une vidéo dans laquelle il critiquait vivement Didier Deschamps, en privé dans un bar à chicha de Paris, ne soit pas diffusée.

Avec l’aide d’écoutes téléphoniques, la police a pu interpeller trois hommes en flagrant délit ainsi que deux complices. Au total, cinq hommes ont donc été mis en examen. Europe 1 précise que c’est l’Office central de lutte contre le crime organisé qui a piégé les malfaiteurs, se faisant passer pour Layvin Kurzawa. Après les insultes de Serge Aurier envers Laurent Blanc sur périscope et le chantage à la sextape concernant Mathieu Valbuena, il s’agit là d’un troisième fait divers improbable touchant de près le football français. Nul doute que Didier Deschamps, présent au Parc dimanche à l’occasion du succès parisien face à Lyon, aura une discussion entre quatre yeux avec Layvin Kurzawa avant le prochain rassemblement des Bleus, si ce n’est déjà fait.