EdF : Benzema tué par la sextape ? KB9 confirme...

EdF : Benzema tué par la sextape ? KB9 confirme...

Photo Icon Sport

Depuis l’affaire de la sextape, Karim Benzema n’a plus été sélectionné par Didier Deschamps en Equipe de France. Autant dire que l’attaquant du Real Madrid n’a toujours pas digéré cette affaire, d’autant que le monde politique s’en est rapidement emparé à l’image du Premier ministre de l’époque, Manuel Valls. Dans une interview accordée au site espagnol Vatiny-Fair, l’ancien avant-centre de l’Olympique Lyonnais est revenu sur cet épisode délicat de sa carrière. L’ancien avant-centre des Bleus évoque également la Marseillaise, qu’il n’a jamais chanté lorsqu’il était appelé en Equipe de France.

« Quand un Premier ministre parle de toi, ce n'est plus du football. Je crois qu'il ne faut pas mélanger football et politique. Dans mon cas, c'est un sujet politique. Avec l'affaire Valbuena, j'ai traversé une mauvaise passe. J'ai passé un jour en prison et je suis rentré triste à Madrid. Maintenant, j'ai trente ans, deux enfants. Je suis tranquille ici. S'ils ont besoin de moi, ils savent où je suis » a expliqué Karim Benzema avant d’évoquer l’hymne national. « Si on l'écoute bien, la Marseillaise appelle à faire la guerre, je n'aime pas ça ». Des propos qui ne devraient pas manquer de faire réagir l’opinion publique, même si Karim Benzema est très loin d'être le premier international à ne pas chanter notre hymne.