Domenech : « Je me fous de ce qui se dit à l’extérieur »

Interrogé sur le flot incessant des critiques qui pleuvent sur l’équipe de France, Raymond Domenech ne veut pas s’en formaliser, rappelant que notre pays n’avait pas le monopole de ce genre de polémiques permanentes. « Je me fous, ce qui se dit à l'extérieur et de ce qui se passe autour. C'est un peu partout pareil. En 2006, je me souviens de ce qu'on avait dit sur les Italiens avant, sur les Allemands aussi. C'est monnaie courante », a fait remarquer le sélectionneur national à la veille du match contre le Mexique.