Domenech : « Je dois juste dire : félicitations »

Domenech : « Je dois juste dire : félicitations »

Photo Icon Sport

Raymond Domenech a vécu une semaine délicate, on s'en est rendu compte lors de sa première réaction sur TF1, mais il avoue avoir été épaté par ses joueurs, mercredi en Serbie.

Assis depuis des mois sur un siège éjectable, Raymond Domenech ne vit finalement pas si bien cette position. On pouvait se douter que les critiques incessantes, dont certaines sont justifiées et d’autres purement gratuites, le minaient, on en est désormais certain. Mais une fois le soulagement passé, le sélectionneur national vantait les mérites de cette équipe de France qui aurait pu sombrer mercredi en Serbie. « C'est une équipe solide, qui a du coeur en plus de ses qualités.  Les circonstances malheureuses du début de match nous ont mis en difficulté, mais ils ont su réagir et ça, c'est exceptionnel, et ça vaut tous les discours. Les joueurs sont frustrés, mais moi j'étais émerveillé. A la fin, ils faisaient la gueule parce qu'ils sentaient qu'il y avait quelque chose à faire pour gagner le match. Leur réaction est symptomatique de l'esprit qui règne dans cette équipe », constatait avec satisfaction Raymond Domenech.

 

Reste que rien n’est fait pour la Coupe du Monde, et même si les barrages semblent désormais assurés, le sélectionneur veut continuer à surfer sur cette petite vague qui emporte les Bleus. « Peut-être que demain ou après demain je me dirai que c'est dommage parce que ça s'est joué à pas grand-chose, mais aujourd'hui je dois juste leur dire félicitations. Maintenant ce n'est pas la peine de se gargariser aujourd'hui et dans un mois d'oublier ce qu'on a fait », prévient le coach tricolore, qui a gagné quelques semaines de calme.