Blanc pas là « pour faire des cadeaux »

S'il a déjà annoncé que la défense resterait inchangée face au Luxembourg, Laurent Blanc  n'a pas dévoilé le reste de sa composition. Les entrants ayant fait forte impression contre la Roumanie, ils devraient gagner du temps de jeu, d'autant que la fraîcheur physique sera un paramètre important de cette deuxième rencontre en trois jours. Pour autant, le sélectionneur des Bleus a une ligne de conduite et ne compte pas lancer des jeunes à l'aveuglette, dans un match qu'il prend très au sérieux. Bien que la France soit désormais première de son groupe, la marge est trop restreinte pour que soit déjà venu le temps des essais.

 

« Ca pourrait l'être à deux journées de la fin avec cinq points d'avance sur le deuxième. Mais on est là pour prendre trois points, pas pour faire des cadeaux. Tous les joueurs du groupe peuvent jouer mais ils ne peuvent pas jouer tous ensemble. Il faut voir l'état de fatigue et si j'ai le moindre doute sur le potentiel de certains, je n'hésiterai pas à faire appel à des joueurs physiquement à 100% » affirme Laurent Blanc, qui ne devrait donc procéder qu'à quelques changements mineurs, avec notamment le retour dans le groupe d'Abou Diaby, qui offre une nouvelle option au sélectionneur des Bleus.