Mandanda écoeure Caen et envoie l'OM en 16e !

Mandanda écoeure Caen et envoie l'OM en 16e !

Photo Icon Sport

L’OM a eu recours aux tirs au but pour se défaite de Caen à D’Ornano (0-0, 1-3 tab), en 32e de finale de la Coupe de France. Les Olympiens, réduits à 10 après le rouge de Rekik, ont beaucoup souffert, mais ont pu compter sur un énorme Mandanda, qui a tout repoussé. 

Les Caennais, qui offraient un jeu vif et spontané, se montraient les plus entreprenants durant cette première période. Mais ils butaient sur un grand Mandanda, qui sauvait déjà un OM bien timide... Malgré des occasions de part et d'autre, avec Yahia (7e), Rodelin (14e), Delort (27e), Bessat (41e) pour Caen et Diarra (17e) pour Marseille, les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).

Après la pause, les Marseillais revenaient avec un peu plus d'envie. Vercoutre stoppait notamment un tir de Batshuayi sur sa ligne (49e). Mais le match allait évoluer avec l'expulsion de Rekik pour un tacle sur Féret (61e) en tant que dernier défenseur. Le Stade Malherbe profitait de sa supériorité numérique pour placer des offensives, mais Mandanda veillait au grain face à Delort (74e) et sur une tentative de Bessat (75e). À 10 contre 11 et malgré les blessures de Mendy et de De Ceglie, l'OM n'abdiquait pas et était même tout proche d'empocher la mise, mais Ocampos dévissait sa frappe (86e)... Et tout le monde filait alors en prolongation (0-0).

Rien n'était marqué et l'OM et le SMC devaient donc se départager lors d'une séance de tirs au but. Mandanda mettait d'abord en échec Féret, puis Adéoti, alors que Lass et Rolando ne tremblaient pas pour faire le break (0-2 tab). Après le tir au but réussi de Batshuayi, Mandanda qualifiait l'OM en repoussant le tir de Bessat (1-3 tab).