Rennes a « tout à gagner et rien à perdre » en Europa League

Rennes a « tout à gagner et rien à perdre » en Europa League

Photo Icon Sport

Réagissant au tirage au sort des poules d’Europa League, qui n’a pas été très clément avec son équipe, Frédéric Antonetti se réjouissait bien au contraire de voir Rennes se frotter à quelques solides formations. Même si les Bretons ne sont pas les favoris, l’entraîneur rennais estime que tout le monde va profiter de cette expérience.

« Ce sont des matchs qui sont passionnants à jouer. De vrais matchs européens car l’Atletico Madrid, Udinese, Sion ou le Celtic sont trois grandes équipes. Cela va nous permettre de nous juger par rapport à ces grands championnats. Nous sommes l’équipe la moins expérimentée. En face de nous, il y a aura des grandes équipes européennes. L’Atletico est un grand club espagnol et européen. J’ai vu les deux matchs européens de l’Udinese face à Arsenal. Les Anglais ont eu de la chance que les Italiens soient à court de compétition. Il ne faut pas oublier qu’Udinese a terminé quatrième du Calcio, ce n’est pas rien. Dans ce groupe, on a tout à gagner et rien à perdre. Cela peut faire grandir le club. Je pense que le club a besoin de ce type de confrontations. Le club et même toute la ville. Il faudra être capable de jouer sur tous les tableaux. Nous verrons rapidement si on a les moyens de le faire. On fait partie des cinq clubs français à disputer une compétition européenne. C’est une satisfaction. On va découvrir un autre football », a expliqué Frédéric Antonetti, visiblement heureux de ce tirage au sort.